Aide à la garde d’enfants pour les parents isolés (AGEPI) du Pôle Emploi


L’aide à la garde d’enfants pour parents isolés (AGEPI) offre la possibilité à un demandeur d’emploi qui est dans une situation précaire de bénéficier d’un soutien financier. Pour cela, il doit avoir un ou plusieurs enfants âgés de moins de 10 ans à sa charge et en avoir la garde. Cette aide forfaitaire versée par le Pôle Emploi a pour objectif de faciliter le retour à l’emploi ou l’engagement dans une formation.

Conditions pour bénéficier de l’aide à la garde d’enfants pour les parents isolés (AGEPI)

*Pour pouvoir être éligible à cette aide, le parent isolé doit soit :

– Etre non indemnisé par l’allocation chômage
– Percevoir l’allocation chômage dont le montant journalier ne doit pas dépasser 29,06 euros. Cela correspond au montant minimum de l’allocation de retour à l’emploi (ARE)
– Etre bénéficiaire de minimas sociaux tels que l’allocation pour parent isolé (API), le revenu de solidarité active ou l’allocation pour adulte handicapé (AAH) en ne dépassant pas un certain montant plafond
– Etre embauché dans le cadre d’un emploi avenir

*Critères d’attribution dans le cas d’une reprise d’activité :

L’AGEPI est ouverte au parent isolé qui s’inscrit dans le cadre du projet personnalisé d’accès à l’emploi (PPAE). Pour en profiter, il doit se trouver dans l’une des situations suivantes :

– Avoir entamé une formation d’une durée minimum de 40 heures qui peut se faire à distance
– Avoir repris ou créé une entreprise en ayant le statut de salarié pour celle-ci
– Avoir signé un contrat à durée indéterminée (CDI) à temps partiel ou à temps plein
– Avoir signé un contrat à durée déterminée (CDD) à temps partiel ou à temps plein
– Être en contrat de travail temporaire (CTT) 3 mois consécutifs au minimum

 

 

Aide à la garde d'enfants pour les parents isolés AGEPI du Pôle Emploi

 

 

Montants 2018 de l’aide à la garde d’enfants pour les parents isolés (AGEPI)

L’AGEPI est versée une seule fois durant l’année qui suit l’entrée en formation ou la reprise de l’emploi. Son montant varie en fonction du nombre d’enfants à charge de moins de 10 ans ainsi que de la durée hebdomadaire de travail ou de formation.

Aussi, si vous avez  :
– un seul enfant à charge et que vous travaillez ou que vous suivez une formation moins de 15 heures par semaine, vous percevrez 170 euros.
– un seul enfant à charge et que vous travaillez ou que vous suivez une formation plus de 15 heures par semaine, vous percevrez 400 euros.
– deux enfants à charge et que vous travaillez ou que vous suivez une formation moins de 15 heures par semaine, vous percevrez 195 euros.
– deux enfants à charge et que vous travaillez ou que vous suivez une formation plus de 15 heures par semaine, vous percevrez 460 euros.
– trois enfants à charge ou plus et que vous travaillez ou que vous suivez une formation moins de 15 heures par semaine, vous percevrez 220 euros.
– trois enfants à charge ou plus et que vous travaillez ou que vous suivez une formation plus de 15 heures par semaine, vous percevrez 520 euros.

 

Démarches pour bénéficier de l’aide à la garde d’enfants pour les parents isolés (AGEPI)

Pour percevoir l’AGEPI, vous devez déposer une demande auprès de votre agence Pôle Emploi. Autre possibilité, effectuer cette démarche en ligne en vous connectant sur votre espace personnel. Ainsi, vous devrez fournir un certain nombre de pièces justificatives. Notamment, les documents attestant de l’âge de vos enfants (livret de famille, acte de naissance).

De plus, si vous avez des enfants qui sont gardés par une assistante maternelle, vous fournirez la copie du contrat de travail que vous avez fait signer à celle-ci. En outre, pour ceux qui sont inscrits en crèche, il faudra produire une photocopie de l’attestation d’inscription. En revanche, si votre enfant est scolarisé, vous n’aurez pas besoin de le justifier. Il est important de souligner que la demande d’AGEPI doit être effectuée au plus tard un mois après la date d’entrée en formation ou de reprise d’une activité salariale.

Par ailleurs, notez que si vous ne pouvez pas prétendre à l’AGEPI et que votre enfant a moins de 6 ans, il vous reste la possibilité de faire une demande de complément de libre choix du mode de garde (CMG). Celle-ci doit être effectuée auprès de la CAF. Ou alors, si vous en dépendez, auprès de votre mutualité sociale agricole (MSA). Pour rappel, celui-ci s’inscrit dans le cadre de la prestation d’accueil du jeune enfant (PAJE). Il s’agit d’une compensation financière pour couvrir les frais qu’engendre la garde de votre enfant. Pour plus d’informations sur ce dispositif, nous vous invitions à consulter le dossier suivant : https://www.info-demarches.com/prestation-daccueil-du-jeune-enfant-montant-paje