Allocation veuvage 2018 conditions d’attribution et montant


Allocation veuvage 2018 : tout ce qu’il faut savoir

L’allocation veuvage qui avait disparu depuis la réforme des retraites en 2003 a été restaurée depuis le 1er janvier 2011. Il s’agit d’une aide versée sur une période de 2 ans par les caisses de retraite comme la caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV) ou la mutuelle santé agricole (MSA) pour les veuves ou les veufs.

Pour en bénéficier, il y a certaines conditions à respecter :

– Ne pas dépasser le plafond de ressources trimestrielles qui est de 2.278,28 euros pour l’année 2018 donc 759,43 euros mensuellement. Ce montant n’inclut pas les prestations familiales, les revenus des biens immobiliers ou mobiliers de la communauté, les pensions de veuve de guerre, les allocations logement, l’aide personnalisée au logement, mais aussi, les prestations de compensation du handicap ou encore l’allocation compensatrice. Si les ressources dépassent ce plafond, l’allocation sera réduite de la valeur de ce dépassement. En clair, le total des ressources plus l’allocation veuvage est égal au montant plafond de ressources.

– Le conjoint décédé doit avoir été affilié à l’assurance vieillesse, avoir été indemnisé par l’assurance chômage ou l’assurance maladie ou avoir travaillé ou en stage au moins 3 mois l’année précédant son décès.

– Ne pas avoir divorcé de la personne décédée, ne pas s’être remarié, pacsé ou vivre en concubinage avec quelqu’un d’autre

– Résider en France métropolitaine, dans les DOM ou dans un pays européen qui a signé des conventions avec la France

– Ne pas avoir plus de 55 ans

Le montant de l’allocation veuvage au 1er avril 2018 s’élève à 607,54 euros par mois pendant 2 ans. Versée mensuellement et en début de chaque mois, elle ne fait l’objet d’aucun prélèvement social tel que la CSG ou RDS.

A savoir, la demande d’allocation veuvage doit être effectuée dans un délai maximum de 2 ans suivant la date de décès. En cas de remariage, de PACS ou de concubinage, le bénéficiaire de l’allocation doit donc informer l’organisme débiteur, les versements seront ensuite interrompus. Il en va de même si le bénéficiaire a atteint l’âge d’ouverture du droit à la pension de réversion.

En ce qui concerne les démarches pour obtenir l’allocation veuvage, il faut s’adresser à la caisse du dernier régime d’affiliation du défunt. En plus du Formulaire CERFA n°12098*04 (https://www.formulaires.modernisation.gouv.fr) à remplir, il faudra également fournir tous les justificatifs, tels que les fiches de payes, avis de paiement d’allocation et titre de pension vieillesse de l’assuré décédé ainsi que les justificatifs de ressources du conjoint survivant.

 

 

Allocation veuvage 2018 conditions attribution et montant

 

Pour toute demande d’information complémentaire, rendez sur le site de l’Assurance Retraite https://www.lassuranceretraite.fr ou de la MSA pour les exploitants agricoles http://www.msa.fr/

Retrouvez tous les renseignements sur les aides sociales françaises dont vous avez le droit en cliquant ici.

Par ailleurs, si vous souhaitez éclaircir certains points sur l’allocation veuvage ou nous demander des conseils sur d’autres sujets, n’hésitez pas à nous écrire un message dans le champ « Commentaire » ci-dessous ou sur la page « Questions ». Nous y répondrons aussi vite que possible.

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *