Démarches conditions pour bénéficier du programme Erasmus+ étudiant


Erasmus+ est un programme pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport qui a été adopté en 2014 par l’Union Européenne (UE). Il est en quelque sorte une version améliorée et élargie du programme Erasmus. En effet, il n’est plus ouvert uniquement aux étudiants qui suivent un cursus universitaire en France. Parmi les personnes éligibles, on compte désormais les lycéens, les animateurs, les formateurs, les membres du personnel éducatif, les stagiaires, les apprentis et les étudiants qui suivent une formation professionnelle.

D’autre part, le nombre de pays partenaires de ce programme a été augmenté. Il comprend désormais un grand ensemble qui est l’Espace Economique Européen (EEE). Celui-ci compte l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la Bulgarie, Chypre, la Croatie, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, l’Islande, l’Italie, la Lettonie, le Liechtenstein, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République Tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Slovaquie, la Slovénie et la Suède. Mais, d’autres pays comme la Turquie et la Macédoine sont également associés à ce dispositif.

Selon une récente étude, la France arrive en seconde position après l’Espagne en nombre d’étudiants étrangers accueillis dans le cadre du programme Erasmus. L’Allemagne puis le Royaume-Uni arrivent respectivement en 3ème et 4ème place. La France est donc attractive. En outre, elle envoie à son tour beaucoup de français étudier à l’étranger. Elle forme d’ailleurs le plus gros contingent avec 43.700 étudiants répartis dans tous les pays signataires de l’accord. Favorisé par la hausse du budget alloué par le gouvernement français, ce chiffre est en constante augmentation depuis la création de ce dispositif.

 

Démarches conditions pour bénéficier du programme Erasmus+ étudiant

 

 

Conditions d’obtention de la bourse Erasmus+ pour les étudiants :

*Les étudiants admissibles au programme Erasmus+ sont ceux qui :

– suivent une formation dans un établissement d’enseignement supérieur français organisant des échanges internationaux et qui sont titulaires d’une charte Erasmus.
– prévoient d’étudier à l’étranger pour une période comprise entre 3 mois et 1 an.
– entament leur 2ème d’année d’études ou qui ont atteint un niveau supérieur jusqu’au doctorat.
– ont un projet d’étude à l’étranger qui s’inscrit dans la continuité de leur formation et qui les aide à obtenir leur diplôme universitaire.

 

Démarches pour bénéficier de la bourse Erasmus+ pour les étudiants :

Les démarches pour obtenir la bourse Erasmus+ peuvent différer d’un établissement universitaire à l’autre. Pour obtenir tous les renseignements, vous devez vous adresser au bureau international de votre université. Vous pouvez également contacter les agences nationales françaises. D’autre part, il est conseillé de déposer une demande au moins 6 mois avant la date de départ envisagée.

 

Montant et modalités de versement de la bourse Erasmus+ :

Le montant de la bourse Erasmus+ peut varier selon la durée du séjour et le pays de destination dont le coût de la vie est plus ou moins élevé.

Ainsi, le Danemark, l’Irlande, la France, l’Italie, l’Autriche, la Finlande, la Suède, le Royaume-Uni, le Liechtenstein, la Norvège ou la Suisse sont classés dans le groupe des pays dans lequel le coût de la vie est élevé. Aussi, la somme versée en 2018 se situe entre 270 et 370 euros par mois, et pour les stages, entre 420 et 520 euros.

En outre, ceux qui partent étudier dans des pays au coût de la vie considéré comme moyennement élevé peuvent obtenir entre 220 et 320 euros par mois. Cela concerne l’Autriche, la Belgique, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, Chypre, la Grèce, Malte, les Pays-Bas ou le Portugal. Et s’ils y vont pour effectuer un stage, ils pourront percevoir entre 370 et 470 euros.

Enfin, les étudiants en partance pour l’Estonie, la Lettonie, la Croatie, la République Tchèque, la Lituanie, la Turquie, la Hongrie, la Pologne, la Slovaquie, la Slovénie, la Bulgarie, la Macédoine ou la Roumanie, pays au coût de la vie le moins élevé, pourront compter sur 170 à 270 euros par mois. Les stagiaires quant à eux percevront une aide qui se situe entre 320 et 420 euros.

Toutefois, d’autres sources de financement sont également possibles pour les étudiants. En effet, s’ils répondent aux critères d’attribution, ils peuvent bénéficier de la bourse sur critères sociaux, à l’aide à la mobilité internationale ou à la bourse à la mobilité versée par les collectivités locales. De même, sous certaines conditions, ils peuvent exercer une activité professionnelle dans le pays d’accueil et recevoir un salaire.

Nous nous tenons à votre disposition pour vous fournir tous les renseignements complémentaires relatifs au programme Erasmus. Pour cela, posez votre question en écrivant dans le champ « Commentaire » ci-dessous. Vous devrez indiquer votre e-mail si vous souhaitez être alerté lorsqu’une réponse est publiée.

Par ailleurs, pour vous tenir informer sur les différentes prestations, nous vous suggérons de parcourir les pages de notre rubrique « aides sociales ». Toutes nos publications sont mises à jour régulièrement.