Démarches et conditions d’obtention du prêt étudiant garanti par l’état


Le prêt étudiant garanti par l’état est destiné aux jeunes inscrits dans un cursus de formation supérieure. Il permet à ces derniers de financer leurs études et les frais de la vie courante. Ses avantages sont multiples.

En effet, le souscripteur n’a pas besoin des parents ou d’un tiers qui se porte caution puisque c’est l’état qui se porte garant à hauteur de 70% de la somme empruntée. De plus, le remboursement du prêt par des échéances mensuelles peut se faire de manière différée, soit en partie, soit intégralement. L’étudiant peut ainsi commencer à verser les mensualités lorsqu’il obtient son diplôme et entre dans la vie active. Cela peut parfois aussi se faire 2 ans après l’obtention de celui-ci. Autres points positifs, le taux d’intérêt est relativement bas. Toutefois, il varie en fonction des banques ainsi que de la situation de l’emprunteur. C’est pourquoi, il est conseillé de comparer les différentes offres des établissements financiers. Enfin, l’étudiant peut se voir octroyer un prêt même si ses ressources financières sont faibles.

Il est important de souligner que ce prêt peut être souscrit uniquement dans les établissements bancaires qui ont signé une convention de partenariat avec l’état et le fond de garantie de la banque d’investissement Bpifrance (anciennement Oseo). Parmi celles-ci, il y a la Banque Populaire, les Caisses d’Épargne du groupe BPCE, la Société Générale, le Crédit Mutuel et le Crédit Industriel et Commercial (CIC).

 

Démarches et conditions d’obtention du prêt étudiant garanti par l’état

 

Conditions d’obtention du prêt étudiant garanti par l’état

Comme nous l’avons écrit précédemment, aucune condition de ressources n’est nécessaire pour obtenir le prêt étudiant garanti par l’état. Malgré tout, il y a plusieurs critères d’éligibilités pour les demandeurs qui doivent :

  • Etre âgés de 27 ans au maximum à la date de signature du contrat de prêt.
  • Etre de nationalité française ou justifier de 5 ans de résidence stable et régulière en France en étant ressortissant d’un des pays membres de l’Union Européenne (UE) ou des pays membres de l’espace économique européen (EEE). Voici la liste : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Islande, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovénie, Slovaquie, Suède.
  • S’inscrire dans une université pour préparer un diplôme de l’enseignement supérieur français. Mais aussi, dans un lycée pour préparer un brevet de technicien supérieur (BTS), une école d’ingénieur ou une école de commerce. Ou alors, dans tous types d’établissements pour préparer un concours d’entrée à une filière d’études supérieures.

 

Montant et modalités de remboursement du prêt étudiant garanti par l’état

Le montant maximum qui peut être emprunté par l’étudiant dans le cadre de ce dispositif est de 15.000 euros. D’autre part, la durée du prêt est comprise entre 2 et 10 ans. En outre, le taux du prêt ainsi que le montant de la prime d’assurance est déterminé par l’établissement financier. Par ailleurs, notez que le contrat de prêt doit prévoir la possibilité d’un remboursement anticipé des mensualités.

 

Démarches pour bénéficier du prêt étudiant garanti par l’état

Pour obtenir ce prêt, l’étudiant devra déposer une demande auprès de l’une des banques partenaires de ce dispositif. Il s’agit de la Banque Populaire, de la Caisse d’Épargne, de la Société Générale, du Crédit Mutuel et du CIC. Il fournira un certain nombre de pièces justificatives. Par exemple, un certificat de scolarité ou une attestation d’inscription dans un cursus universitaire. Le dossier sera ensuite étudié puis rejeté si la banque estime que l’étudiant n’est pas solvable et qu’il ne pourra pas régler les mensualités lorsqu’il entrera dans la vie active. Ou alors, elle l’acceptera et décidera des conditions de son remboursement.

Nous restons à votre disposition pour tous renseignements complémentaires. Pour nous poser une question, vous devez écrire un message dans le champ « Commentaire » ci-dessous. Vous devrez indiquer votre e-mail afin d’être prévenu dès qu’une nouvelle réponse est publiée.

Par ailleurs, pour vous tenir informer sur les nouveaux droits et réformes, nous vous suggérons de parcourir les pages de notre rubrique « aides sociales ». Toutes nos publications sont mises à jour régulièrement.