Exemple de lettre demande d’autorisation de découvert à la banque


Que ce soit pour demander une autorisation de découvert occasionnelle ou permanente à votre banque, vous devez soit prendre rendez-vous votre chargé de clientèle ou lui écrire une lettre qui devra être adressée de préférence en courrier recommandé avec accusé réception. En effet, selon la réglementation en vigueur, vous ne pouvez retirer ou effectuer des achats par chèque ou par carte bancaire seulement si vous avez une provision suffisante sur votre compte et donc un solde créditeur. L’autorisation de découvert n’est pas un droit, la décision revient à la discrétion du gestionnaire de votre compte. Il peut donc vous refuser cette demande s’il estime que vous demandez un découvert trop important par rapport à vos revenus ainsi qu’à vos charges (loyer, remboursement de crédit, versement pension alimentaire…). Ou alors parce que vous êtes à l’origine de nombreux incidents de paiement. Mais au contraire, le fait que vous soyez sérieux dans la gestion de votre compte, que vous ayez des produits financiers ou des biens immobiliers peut faire pencher la balance en votre faveur.

Entreprendre cette demande d’autorisation de découvert peut vous éviter bien des tracas dans l’éventualité où vous avez eu des dépenses imprévues ou que votre salaire a été versé avec quelques jours de retard. En effet, elle vous permettra tout d’abord d’honorer certaines échéances, vous soustraira au paiement d’agios bancaires (intérêts) importants et éliminera le risque d’interdiction bancaire auprès de la Banque de France en cas d’émission de chèque sans provision ou de découvert sur une longue période.
Par ailleurs, il est fortement recommandé pour un découvert permanent de demander à votre banque, les conditions de ce crédit ainsi que son coût. En l’occurrence le taux effectif global (TEG) qui représente le taux d’intérêt du prêt ainsi que les différentes commissions afférentes.

Voici donc un exemple de lettre dont vous pouvez vous servir pour demander une autorisation de découvert à cause d’un retard dans le versement de votre salaire :

 

 

Nom, prénom : ………………………….
Adresse : ………………………….…..…..
Téléphone : ……………….……………….
E-mail : ……………………………..……….

 

 

 

 

 

 

Objet : demande d’autorisation de découvert temporaire
Numéro de compte
: ………………………………..

Lettre recommandée avec accusé de réception

 

 

 

 

Madame/Monsieur …………………….,

Je vous contacte afin de prévenir, qu’à la fin de ce mois, je dois faire face à des dépenses imprévues et que mon salaire sera malheureusement versé avec quelques jours de retard.

Aussi, je sollicite auprès de vous une autorisation de découvert exceptionnelle et temporaire d’un montant de …… euros pour mon compte courant numéro ………., et ce, jusqu’au …….(date)….…

Je m’engage formellement à ce que mon compte redevienne créditeur dès le ……..(date)……….

Vous remerciant de bien vouloir me faire part de votre décision qui je l’espère sera favorable, et me tenant à votre disposition pour toute demande de renseignements complémentaires, je vous prie d’agréer, Madame/Monsieur …………………, l’expression de mes sentiments distingués.

 

 

                                                                                        Fait le : …………………………………………

 

                                                                                        Signature : ……………………………………

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMPRIMER LETTRE TYPE POUR DEMANDER UNE AUTORISATION DE

DECOUVERT A LA BANQUE

 

 

Exemple de lettre demande d’autorisation de découvert à la banque

 

 

 

 

 

 

Notez que si vous souhaitez obtenir cette lettre de demande d’autorisation de découvert au format Word de Microsoft (fichier portant l’extension .docx), vous devez en faire la requête en écrivant dans le champ « Commentaire » situé tout en bas de cette page. Sous ce dernier, vous indiquerez votre adresse e-mail dans le champ prévu à cet effet, de façon à ce que nous puissions vous répondre et vous envoyer la lettre en pièce jointe.

Puis, une fois votre lettre reçue et téléchargée, vous pourrez, si vous êtes un particulier, indiquer en en-tête votre civilité accompagnée de votre nom et prénom, de votre adresse postale, de vos coordonnées téléphoniques ainsi que de votre adresse e-mail. Toutefois, si vous agissez en qualité de professionnel, vous préciserez la raison sociale de votre entreprise, de votre association ou de votre organisation. Et puis aussi, l’adresse de son siège social, son numéro de téléphone, son numéro de fax et son e-mail. Certains choisiront d’ajouter le numéro SIRET (système d’identification du répertoire des établissements), SIREN (système d’identification du répertoire des entreprises), RCS (numéro d’identification au registre du commerce) et APE (activité principale exercée).

Ensuite, vous compléterez la lettre en remplissant les zones en pointillés. Et éventuellement, vous y apporterez des modifications afin qu’elle soit plus pertinente et qu’elle corresponde parfaitement à votre situation ainsi qu’à vos sollicitations. Et pour finir, rien ne vous empêche aussi de remanier certaines formules qui ne vous conviennent pas, de changer la mise en page et de varier la taille ainsi que la police de caractères.

D’autre part, si vous souhaitez nous interpeller sur un tout autre sujet, vous pouvez nous écrire via la section « Questions ».

Autre possibilité, partager nos articles sur votre compte Twitter ou sur votre page Facebook afin d’en faire profiter vos cercles d’amis. De plus, vous pourrez donner vos avis, nous faire-part de vos commentaires, lancer des discussions ou nous interroger sur des points précis du droit ou des formalités administratives.

 

 

  

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *