Modèle lettre de demande d’augmentation de salaire à l’employeur

 

 

Au cours de leur carrière professionnelle, les employés peuvent légitimement demander une augmentation de salaire. Voici des exemples de motifs pouvant justifier une telle démarche :

  • recrutement d’un salarié au même poste qui est mieux rémunéré
  • montée en responsabilité
  • acquisition de nouvelles compétences suite à un stage de formation ou à l’obtention d’un diplôme
  • satisfaction de la clientèle
  • forte productivité
  • bons résultats des ventes
  • travail plus pénible
  • salaire pas au niveau de la grille de salaire indiquée dans les conventions collectives
  • économies réalisées grâce au salarié
  • salaire n’ayant pas évolué depuis de nombreuses années
  • augmentation importante du coût de la vie et du transport
  • proposition d’embauche dans une autre entreprise à un salaire plus élevé
  • croissance ou superprofit de l’entreprise
  • promotion interne

 

Est-il obligatoire d’augmenter les salaires dans une entreprise ?

Le droit du travail n’édicte aucune loi contraignant les employeurs à revaloriser les salaires du personnel. Cependant, ils ont l’obligation de suivre l’évolution du SMIC, mais aussi ce que les conventions collectives ou les accords collectifs de branche ont conclu. Ils peuvent notamment prévoir le versement d’une prime d’ancienneté. Sa mise en place peut aussi résulter d’une décision unilatérale de l’employeur. Dans ce cas, elle doit être mentionnée dans le contrat de travail. Récompensant le travail fourni par les salariés et leur fidélité envers leur entreprise, elle peut prendre diverses formes : un montant forfaitaire, une gratification calculée en pourcentage du salaire brut ou du salaire minimum conventionnel, ou alors, un bonus exceptionnel non mensualisé.

 

Comment aborder la question d’une augmentation de salaire ?

Son montant peut être négocié dans le cadre d’un entretien individuel avec le directeur de l’entreprise, le responsable des ressources humaines ou un supérieur hiérarchique. Autre possibilité, formuler la demande par écrit en lui envoyant ou en lui remettant une lettre en main propre. Le salarié est tout à fait dans son droit de le faire. En effet, l’article L 2242-8 du Code du travail contraint les entreprises à une négociation annuelle des salaires :

« Chaque année, l’employeur engage une négociation annuelle obligatoire portant sur :

1° Les salaires effectifs ;

2° La durée effective et l’organisation du temps de travail, notamment la mise en place du travail à temps partiel à la demande des salariés.

Cette négociation peut également porter sur la formation ou la réduction du temps de travail. »

 

Quelle augmentation de salaire faut-il demander ?

Tout dépend de la raison de cette requête. D’une manière générale, pour augmenter les chances d’obtenir une réponse positive de la part de l’employeur, il est préconisé de soumettre une fourchette réaliste et raisonnable. Elle peut, selon les cas, se situer entre 3 et 5 % ou entre 5 et 10 % du salaire.

 

Voici une lettre de demande d’augmentation de salaire :

Madame/Monsieur …(nom de l’employeur)…,

Je suis salarié(e) de votre entreprise depuis le …(date)… au poste de …(précisez)… qui me satisfait pleinement et dans lequel je m’implique totalement. Ma rémunération mensuelle s’élève à …(montant)… euros brut.

Toutefois, je me permets de solliciter auprès de vous une augmentation de salaire en raison de/au motif que  …(justifiez votre démarche : excellents résultats, ancienneté, responsabilité plus importante, absence de revalorisation salariale depuis plusieurs années, relocalisation, affectation à un autre poste, conditions de travail rendues difficiles, charge de travail plus importante)….

Dans ce contexte, je me tiens à votre disposition pour échanger de vive voix sur cet ajustement salarial.

En vous remerciant par avance de l’attention que vous accorderez à ma demande, je vous prie de croire, Madame/Monsieur …(nom de l’employeur)…, en l’expression de mes sentiments distingués.

 

 

TELECHARGEZ NOTRE LETTRE EN CLIQUANT SUR L’IMAGE CI-DESSOUS

Modèle lettre de demande d’augmentation de salaire à l’employeur

Bon à savoir :

Vous souhaitez télécharger cette lettre en version Word (fichier portant l’extension .docx) ? Faites un clic gauche sur l’image ci-dessus. Le document se sauvegardera sur votre ordinateur, tablette ou Smartphone. C’est gratuit ! Vous n’aurez ensuite qu’à compléter le courrier en inscrivant votre adresse postale ainsi que celle du destinataire. Puis, vous daterez et signerez le document.

Pour recevoir une lettre sous Word ou dans un autre format tel que PDF (Format de document portable) pouvant être lu, entre autres, par Adobe Acrobat Reader, formulez une demande dans le champ « Commentaire ». Il est situé sous chaque article. Pour cela, vous indiquerez simplement votre nom et votre adresse e-mail. Il n’est ainsi pas nécessaire de s’enregistrer au préalable.

D’autre part, si vous désirez nous interpeller sur un autre sujet, vous pouvez nous écrire via la section « Questions ». Nous tâcherons de vous répondre sous 48 heures. Si vous n’avez pas reçu de réponse dans ce délai, nous vous recommandons de vérifier le dossier spam de votre boîte de messagerie.

Enfin, n’hésitez pas à nous suivre sur Facebook ou Twitter et à partager nos publications pour en faire profiter tous vos contacts.

4 réflexions sur “Modèle lettre de demande d’augmentation de salaire à l’employeur”

  1. Avatar
    Anonyme sur Info-Demarches.com

    Bonjour,

    Suite à une
    Bonjour,

    Suite à une revalorisation des salaires minimum de la convention, mon salaire ne correspond plus. Puis-demander une réajustement ?
    Vous en remerciant par avance,

    1. Avatar
      infodemarches

      Bonjour,

      Bien entendu, c’est un argument de poids pour négocier avec votre employeur une revalorisation de votre salaire.

      Cordialement, votre conseiller juridique.

  2. Avatar
    Anonyme sur Info-Demarches.com

    ma demande peux-elle se
    ma demande peux-elle se justifier en invoquant le cout de la vie,en sachant que mon salaire n’a pas augmenté d’un cent depuis l’année 2008

    bien cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *