Modèle de lettre demande congé individuel de formation (CIF) à son employeur


Le congé individuel de formation (CIF) est un dispositif offert sous certaines conditions aux salariés permettant de s’absenter de leur poste afin de suivre la formation de leur choix. Réglementée par l’article L6322-1 du Code du travail, elle a pour but d’augmenter le niveau de qualification pour par exemple monter en hiérarchie, mettre à jour ses compétences, parfaire ses connaissances au niveau social ou culturel, se préparer à passer un diplôme ou un titre dans le domaine professionnel inscrit dans le répertoire national des certifications professionnelles (RNCP), apprendre un nouveau métier afin de réaliser une reconversion professionnelle ou exercer des responsabilités associatives bénévoles, et enfin, de permettre la réalisation d’un bilan de compétences.

Pour pouvoir bénéficier d’un congé individuel de formation, le salarié qui est en contrat à durée indéterminée (CDI) doit avoir travaillé au moins 24 mois de manière consécutive et 12 mois au minimum dans la même entreprise, ou, 36 mois s’il travaille dans une entreprise artisanale qui a moins de 10 salariés. Mais les conditions d’ancienneté ne seront pas prises en compte si le salarié a subi un licenciement économique, on regardera seulement dans ce cas s’il n’a pas déjà effectué une formation après son licenciement.

D’autres parts, le salarié en contrat à durée déterminée (CDD) qui est âgé de 26 ans ou plus doit avoir travaillé au moins 24 mois de manière consécutive et celui de moins de 26 ans doit avoir travaillé au moins 12 mois consécutivement aux cours des 5 dernières années. Mais aussi, pour tout âge confondu, il doit avoir travaillé durant 4 mois consécutifs ou non dans le cadre d’un CDD au cours des 12 derniers mois. Autre cas qui donne droit à bénéficier d’un CIF, avoir travaillé 1600 heures en intérim durant les 18 derniers mois.

La formation peut se dérouler en dehors du temps de travail ou pendant celui-ci, dans ce dernier cas, le salarié doit demander à son employeur s’il peut s’absenter en envoyant une lettre expédiée en courrier recommandé avec accusé réception ou remise en main propre contre décharge au minimum 60 jours avant le début de la formation si celle-ci est d’une durée inférieure à 6 mois et doit se dérouler à temps partiel ou si elle concerne le passage d’un examen. Aussi, si la formation dure plus de 6 mois et est à temps plein, il devra effectuer sa demande au moins 120 jours avant son début. Le salarié démarchera également l’organisme financeur afin d’être rémunéré pendant sa formation. C’est un organisme paritaire agréé par l’état qui prend en charge 80% à 90% du salaire habituellement perçu s’il est équivalent à au moins 2 fois le SMIC et le montant du salaire sera intégralement reversé s’il perçoit moins. Les frais de transport ou d’hébergement peuvent être pris en charge éventuellement. Il existe deux principaux organismes de financement, le FONGECIF (fonds de gestion du CIF) et le OPCA (organismes paritaires collecteurs agréés).

L’employeur ne peut pas refuser un CIF à un salarié qui remplit toutes les conditions requises énumérées précédemment, cependant, il a la possibilité de le reporter à une date ultérieure afin que cette absence ne soit pas dommageable pour l’activité de l’entreprise et notamment pour les entreprises de moins de 200 salariés, si plusieurs salariés seront absents durant cette période. Mais de toute façon, l’employeur doit donner une réponse dans un délai de 30 jours après la réception de la lettre de demande de CIF et il doit justifier sa décision qui peut-être ensuite dénoncée par le salarié à la direction de l’inspection du travail.

Voici un modèle de lettre de demande de congé individuel de formation (CIF) :

 

 

Nom, prénom : ………………………….
Adresse : ………………………….…..…..
Téléphone : ……………….……………….
E-mail : ……………………………..……….

 

 

 

 

 

Objet : demande de CIF

 

 

 

 

Madame /Monsieur………………….,

Salarié(e) en qualité de ……(précisez)…… au sein de votre entreprise depuis le ……….(date)……….., je sollicite une autorisation d’absence au titre d’un congé individuel de formation.

En effet, je souhaiterais suivre une formation de ………(précisez l’intitulé)……… afin de …………..……….(expliquez l’objectif de cette formation, vos motivations et ce qu’elle pourrait vous apporter ainsi qu’à votre entreprise)……..…………….. Celle-ci se déroulerait à (temps plein/temps partiel) à raison de ..(précisez).. heures par semaine pour la période s’étalant du ……….(date)……….. au ……….(date)……….. au centre de formation …………(nom de l’organisme)…………. situé au ……………(adresse complète)………..….. Avec votre accord, je demanderais (à l’OPCA/au FONGECIF) de financer ma formation.

Espérant une réponse favorable à ma demande, je vous prie d’agréer, Madame/Monsieur ……………, l’expression de mes salutations distinguées.    

 

 

                                                                                        Fait le : ………………………………………..

 

                                                                                        Signature : ……………………………………

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 IMPRIMER LETTRE TYPE DE DEMANDE D’AUTORISATION

D’ABSENCE POUR UN CIF

 

 

Modèle de lettre demande congé individuel de formation (CIF) à son employeur

 

 

 

 

 

Notez que si vous souhaitez obtenir cette lettre de demande de congé individuel de formation au format Word de Microsoft (fichier portant l’extension .docx), vous devez en faire la requête en écrivant dans le champ « Commentaire » situé tout en bas de cette page. Sous ce dernier, vous indiquerez votre adresse e-mail dans le champ prévu à cet effet, de façon à ce que nous puissions vous répondre et vous envoyer la lettre en pièce jointe.

Puis, une fois votre lettre reçue et téléchargée, vous pourrez, si vous êtes un particulier, indiquer en en-tête votre civilité accompagnée de votre nom et prénom, de votre adresse postale, de vos coordonnées téléphoniques ainsi que de votre adresse e-mail. Toutefois, si vous agissez en qualité de professionnel, vous préciserez la raison sociale de votre entreprise, de votre association ou de votre organisation. Et puis aussi, l’adresse de son siège social, son numéro de téléphone, son numéro de fax et son e-mail. Certains choisiront d’ajouter le numéro SIRET (système d’identification du répertoire des établissements), SIREN (système d’identification du répertoire des entreprises), RCS (numéro d’identification au registre du commerce) et APE (activité principale exercée).

Ensuite, vous compléterez la lettre en remplissant les zones en pointillés. Et éventuellement, vous y apporterez des modifications afin qu’elle soit plus pertinente et qu’elle corresponde parfaitement à votre situation ainsi qu’à vos sollicitations. Et pour finir, rien ne vous empêche aussi de remanier certaines formules qui ne vous conviennent pas, de changer la mise en page et de varier la taille ainsi que la police de caractères.

D’autre part, si vous souhaitez nous interpeller sur un tout autre sujet, vous pouvez nous écrire via la section « Questions ».

Autre possibilité, partager nos articles sur votre compte Twitter ou sur votre page Facebook afin d’en faire profiter vos cercles d’amis. De plus, vous pourrez donner vos avis, nous faire-part de vos commentaires, lancer des discussions ou nous interroger sur des points précis du droit ou des formalités administratives.

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *