Modèle de lettre réclamation SNCF train en retard TGV Intercités IDTGV


Vous avez été victime d’un retard d’un train SNCF TGV ou Intercités et vous voulez déposer une réclamation afin de percevoir une indemnisation financière ou le remboursement de votre billet de train ? La politique de la SNCF est très claire à ce sujet, voici ce que vous pourrez obtenir :

Trains IDTGV : lorsque la SNCF est en cause pour un retard d’au moins une heure et inférieur à deux heures, IDTGV offre sous la forme d’un bon d’achat, 25% du prix du billet acheté à valoir sur le prochain voyage. Si le retard est de deux heures au minimum, le bon d’achat sera d’une valeur de 50% du prix du billet. Ce dernier est envoyé par e-mail à l’adresse que vous avez saisie au moment de faire votre achat en ligne.

Trains TGV, Intercités, TGV Lyria (vers la Suisse) : si la SNCF est en cause pour un retard d’au minimum 30 minutes, celle-ci offre dans le cadre de la garantie ponctualité, 25% du prix du billet remis en bon d’achat à valoir sur l’achat du prochain billet. Puis, pour un retard d’au moins 2 heures, le bon d’achat équivaut à 50% du prix du billet et pour un retard d’au moins 3 heures, il est d’une valeur de 75% du prix du billet.

A savoir également qu’il est possible de percevoir cette compensation par virement bancaire et directement sur votre compte à partir du moment où le retard atteint une heure au minimum. Par ailleurs, les bons d’achat sont valables un an et utilisables pour des voyages en France et en Europe sauf pour les trains Transiliens (Ile de France) et TER.

Pour plus d’informations, consultez le site officiel de la SNCF en cliquant ici. D’autre part, les voyageurs qui ont un e-billet TGV ou Intercités peuvent émettre leur demande directement en ligne ici et recevoir leur réponse sous 5 jours.

Si vous souhaitez formaliser votre demande et expliquer en détail votre déconvenue, nous vous proposons un modèle de lettre de réclamation à envoyer en courrier recommandé avec accusé réception de préférence, afin d’en garder une trace, à l’adresse : Service Relations Clients SNCF – 62 973 Arras Cedex 9

 

 

Nom, prénom : ………………………….
Adresse : ………………………….…..…..
Téléphone : ……………….……………….
E-mail : ……………………………..……….

 

 

 

 

 

Objet : demande de dédommagement
P.J. : photocopie du billet de train

Lettre recommandée avec accusé de réception 

 

 

 

 

Madame, Monsieur,

J’ai malheureusement pris le train (TGV/TGV Lyria/Intercités/IDTGV) n°…… en gare de ……(précisez)…… à …(précisez heure)… et à destination de ……(précisez)…… L’heure d’arrivée annoncée était …(précisez heure)…

Mais en réalité, je suis arrivé à …(précisez heure)…. soit avec …(précisez)…heures/minutes de retard. Cela qui m’a occasionné d’importants désagréments puisque ………(précisez si vous avez raté une correspondance, si avez dû payer une nuit d’hôtel, un taxi, manqué un rendez-vous important, etc.)

Aussi, je vous demande de répondre aux engagements de ponctualité pris envers vos voyageurs et de me rembourser partiellement le prix du billet de train dont vous trouverez la photocopie joint à cette lettre.

Vous remerciant de traiter ma demande rapidement, veuillez recevoir, Madame, Monsieur, l’assurance de ma parfaite considération.

 

 

                                                                                        Fait le : …………………………………………

 

                                                                                        Signature : ……………………………………

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMPRIMER LETTRE TYPE DE RECLAMATION A LA SNCF POUR

TRAIN TGV INTERCITES OU IDTGV EN RETARD

 

 

Modèle de lettre réclamation SNCF train en retard TGV Intercités IDTGV 2

 

 

 

 

 

Notez que si vous souhaitez obtenir cette lettre de réclamation au format Word de Microsoft (fichier portant l’extension .docx), vous devez en faire la demande en écrivant dans le champ « Commentaire » situé tout en bas de cette page. Sous ce dernier, vous indiquerez votre adresse e-mail dans le champ prévu à cet effet, de façon à ce que nous puissions vous répondre et vous envoyer la lettre en pièce jointe.

Puis, une fois votre lettre reçue et téléchargée, vous pourrez, si vous êtes un particulier, indiquer en en-tête votre civilité accompagnée de votre nom et prénom, de votre adresse postale, de vos coordonnées téléphoniques ainsi que de votre adresse e-mail. Toutefois, si vous agissez en qualité de professionnel, vous préciserez la raison sociale de votre entreprise, de votre association ou de votre organisation. Et puis aussi, l’adresse de son siège social, son numéro de téléphone, son numéro de fax et son e-mail. Certains choisiront d’ajouter le numéro SIRET (système d’identification du répertoire des établissements), SIREN (système d’identification du répertoire des entreprises), RCS (numéro d’identification au registre du commerce) et APE (activité principale exercée).

Ensuite, vous compléterez la lettre en remplissant les zones en pointillés. Et éventuellement, vous y apporterez des modifications afin qu’elle soit plus pertinente et qu’elle corresponde parfaitement à votre situation ainsi qu’à vos sollicitations. Et pour finir, rien ne vous empêche aussi de remanier certaines formules qui ne vous conviennent pas, de changer la mise en page et de varier la taille ainsi que la police de caractères.

D’autre part, si vous souhaitez nous interpeller sur un tout autre sujet, vous pouvez nous écrire via la section « Questions ».

Autre possibilité, partager nos articles sur votre compte Twitter ou sur votre page Facebook afin d’en faire profiter vos cercles d’amis. De plus, vous pourrez donner vos avis, nous faire-part de vos commentaires, lancer des discussions ou nous interroger sur des points précis du droit ou des formalités administratives.

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *