Modèle de lettre de démission du service civique avec un préavis


Institué le 13 mai 2010 (loi du 10 mars 2010) pour favoriser la mixité sociale et renforcer la cohésion nationale, le service civique est un dispositif qui fonctionne sur la base du volontariat. Il permet de remplir différentes missions comprises entre 6 et 12 mois pour une durée hebdomadaire de 24 heures au minimum dans des domaines variés considérés comme prioritaires. Il s’agit de l’éducation, de la solidarité, de la santé, de la culture et des loisirs, de l’environnement, du développement international et de l’humanitaire, de la mémoire et de la citoyenneté, des sports et de l’intervention d’urgence en cas de crise. Ces missions d’intérêt général peuvent être réalisées en France ou à l’étranger au sein des associations, des collectivités territoriales, des services de l’état ou des fondations.

Pendant toute la durée de son engagement, le volontaire perçoit une indemnisation mensuelle de 467,34 euros versée par l’état. Mais, aussi, une prestation mensuelle complémentaire qui est réglée en nature (transport, repas) ou en espèces par la structure d’accueil. Son montant s’élève à 106,31 euros. Par ailleurs, il bénéficie d’une protection sociale et ses trimestres sont validés pour la retraite.

D’autres parts, l’engagement au service civique est ouvert aux jeunes de nationalité française, aux ressortissants d’un état membre de l’Union Européenne (UE) ou de l’Espace Économique Européen (EEE). Mais encore, aux ressortissants d’autres pays qui vivent en France depuis au moins un an et qui ont un titre de séjour valide. Autres conditions pour s’investir en tant que volontaire, avoir entre 16 à 25 ans, ou alors, 30 ans au maximum en cas de situation de handicap.

En outre, il est important de noter que l’engagement au service civique implique la signature d’un contrat qui définit, entre autres, le type de mission à effectuer, la période sur laquelle celle-ci s’étale, les conditions de sa réalisation ainsi que le montant de l’indemnisation. En signant celui-ci, le volontaire doit honorer son engagement. Ainsi, pour démissionner, il respectera un délai de préavis d’un mois. Toutefois, il peut en être exempté s’il signe un contrat à durée déterminée (CDD) ou un contrat à durée indéterminée (CDI) d’au moins 6 mois. Pour ce faire, il doit informer l’agence des services et de paiement (ASP) qui verse l’allocation. Et parallèlement, il enverra une lettre de démission en courrier recommandé avec accusé réception au responsable de la structure d’accueil. Dans celle-ci, il précisera le motif de sa décision.

Pour obtenir de plus amples informations sur le service civique, nous vous invitons à visiter le site officiel : www.service-civique.gouv.fr

Rédigez en quelques instants votre lettre de démission du service civique en utilisant le modèle de lettre ci-dessous :

 

 

Nom, prénom : ………………………………
Adresse : ………………………………………..
Téléphone : …………………………………….
E-mail : ……………………………………………

 

 

 

 

 

Objet : démission du service civique

Courrier recommandé avec accusé réception

 

 

 

 

Madame, Monsieur,

Je souhaite par la présente vous informer de ma décision de rompre mon engagement au service civique qui a débuté le ……(date)…….

Cette démission est motivée par le fait que ……………(précisez le motif)………………

Par ailleurs, étant tenu de respecter un délai de préavis de 1 mois, mon départ sera effectif le ……(date)…….

Vous remerciant chaleureusement pour votre aimable collaboration, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de ma considération distinguée.

 

 

            Fait le : ………………………………….

 

            Signature : ……………………………

 

 

 

 

 

 

IMPRIMER LETTRE TYPE DE DEMISSION DU SERVICE CIVIQUE

 

 

Modèle de lettre de démission du service civique avec un préavis

 

 

Notez que si vous souhaitez obtenir cette lettre de démission du service civique au format Word de Microsoft (fichier portant l’extension .docx), vous devez en faire la requête en écrivant dans le champ « Commentaire » situé tout en bas de cette page. Sous ce dernier, vous indiquerez votre adresse e-mail dans le champ prévu à cet effet, de façon à ce que nous puissions vous répondre et vous envoyer la lettre en pièce jointe.

Vous la compléterez en remplissant les zones en pointillés. Et éventuellement, vous y apporterez des modifications afin qu’elle soit plus pertinente et qu’elle corresponde parfaitement à votre situation ainsi qu’à vos sollicitations. Et pour finir, rien ne vous empêche aussi de remanier certaines formules qui ne vous conviennent pas, de changer la mise en page et de varier la taille ainsi que la police de caractères.

D’autre part, si vous souhaitez nous interpeller sur un tout autre sujet, vous pouvez nous écrire via la section « Questions ».

Autre possibilité, partager nos articles sur votre compte Twitter ou sur votre page Facebook afin d’en faire profiter vos cercles d’amis. De plus, vous pourrez donner vos avis, nous faire-part de vos commentaires, lancer des discussions ou nous interroger sur des points précis du droit ou des formalités administratives.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *