Montant et date de versement de la prime de Noël 2018


Le versement de la prime de Noël 2018 par le Pôle Emploi, la CAF (caisse d’allocation familiale) ou la MSA (mutualité sociale agricole) est attendu avec impatience et fébrilité par les foyers français qui ont des ressources modestes. En effet, ce petit coup de pouce financier promet une fête de Noël un peu plus riche en cadeaux et d’un menu du réveillon plus frugal et fastueux.

La prime de Noël a été instaurée en 2008 (décret n° 2007-1940 du 26 décembre 2007 attribuant une aide exceptionnelle de fin d’année à certains bénéficiaires de minima sociaux) par le gouvernement de Lionel Jospin. Depuis, le nombre de bénéficiaires n’a fait qu’augmenter. Ainsi, en 2018, plus de 2,6 millions de personnes devraient en profiter.

 

Montant et date de versement de la prime de Noël 2018

 

Conditions d’attribution de la prime de Noël 2018

La prime de Noël est destinée uniquement aux personnes éligibles à certaines prestations sociales. Citons, l’allocation de solidarité spécifique (ASS), l’allocation équivalent retraite (AER), la prime transitoire de solidarité (PTS) qui a succédé à l’allocation transitoire de solidarité (ATS), la prime forfaitaire de reprise d’activité ainsi que le RSA socle pour ceux qui le percevront en novembre ou en décembre 2018. Toutefois, cette aide exceptionnelle est versée aux bénéficiaires du RSA sous certaines conditions. En effet, les revenus ne doivent pas être plus élevés que le montant forfaitaire du RSA. Pour rappel, au 1er avril 2018, il est de :

  • 550,90 euros pour une personne seule
  • 818,22 euros pour les couples sans enfant
  • 981,86 euros pour les couples avec un enfant
  • 1.145,25 euros pour les couples avec deux enfants
  • 1.359,96 euros pour les couples avec trois enfants

En revanche, notez que ceux qui perçoivent les aides suivantes n’auront pas le droit à la prime de Noël :

  • Aide de retour à l’emploi (ARE)
  • Aide aux chômeurs ou aux créateurs d’entreprise (ACCRE) s’ils bénéficiaient de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) ultérieurement
  • Allocation aux adultes handicapés (AAH)
  • Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA)

 

Démarches pour obtenir la prime de Noël 2018

Les personnes qui sont éligibles à cette aide n’ont normalement aucune formalité à remplir. En effet, la prime de Noël est transférée automatiquement par virement bancaire sur le compte des bénéficiaires.

Toutefois, si passée la date du 25 décembre, vous n’avez rien perçu, nous vous recommandons de prendre contact avec l’organisme dont vous dépendez. En d’autres termes, dans la mesure où vous recevez le RSA, vous devez vous adresser à la caisse d’allocation familiale (CAF). Cependant, si vous relevez du régime agricole, ce sera la caisse de la mutualité sociale agricole (CMSA) qu’il faudra interroger. Enfin, si vous percevez les autres aides sociales citées précédemment, votre unique interlocuteur sera le Pôle Emploi.

 

Montant et modalités de versement de la prime de Noël 2018

Le montant de la prime de Noël 2018 est inchangé par rapport à 2018 pour des raisons d’économies budgétaires. Voici les différentes sommes allouées aux bénéficiaires en fonction de leur situation :

  • 152,45 euros pour une personne isolée
  • 228,67 euros pour un couple sans enfant ou un parent isolé avec un enfant
  • 274,41 euros pour un couple avec un enfant ou un parent isolé avec deux enfants
  • 320,14 euros pour un couple avec deux enfants
  • 335,39 euros pour un parent isolé avec trois enfants
  • 381,12 euros pour un couple avec trois enfants
  • 396.37 euros pour un parent isolé avec quatre enfants
  • 442,10 euros pour un couple avec quatre enfants
  • 457,35 euros pour un parent isolé avec cinq enfants
  • 503,08 euros pour un couple avec cinq enfants

De plus, que vous soyez un parent isolé ou un couple, vous devez ajouter 60,98 euros par enfant supplémentaire.

En outre, le versement de la prime de Noël devrait débuter, comme en 2017. C’est-à-dire, dès le 15 décembre pour s’achever début janvier. En effet, la date de versement de celle-ci varie selon les départements.

Par ailleurs, il est important de noter que la prime de Noël n’est pas imposable. Vous n’avez donc pas à reporter son montant dans votre déclaration sur le revenu. De plus, celle-ci peut être cumulée avec la prime de Noël du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône qui propose une aide. Elle a pris la forme d’un bon d’achat de 50 euros offert à chaque enfant de foyer modeste.

Nous restons à votre disposition pour toutes informations complémentaires. Pour nous interroger, écrivez un message dans le champ « Commentaire » ci-dessous. Nous nous efforcerons de vous répondre dans un court délai. De plus, si vous souhaitez recevoir un message lorsqu’une nouvelle réponse sera postée, vous devrez indiquer votre adresse e-mail.

Pour vous tenir informer sur les dernières ou anciennes réformes, parcourez les pages de notre rubrique « aides sociales ». Toutes les publications s’y référant sont mises à jour mensuellement et complétées lorsque nous le jugeons utile et nécessaire.